CFE-CGC groupe Orange

Thierry Chatelier : "Le salarié actionnaire, l'actionnaire du temps long nécessaire à l'entreprise"

Par : CFE-CGC Orange | Durée : 3min 49sec | Postée : 07/01/2020 | Chaîne : Les vidéos CFE-CGC groupe Orange
Partager | Exporter | Notez
"Si on veut le faire pour le collectif, on ne doit pas avoir d'intérêt financier personnel dans cette élection". Avec un sourire bienveillant et le regard franc, Thierry Chatelier pose un engagement fort des candidats CFE-CGC Orange. Dans la course au siège de représentant des salariés actionnaires au Conseil d'Administration d'Orange, Il énonce clairement : "Nous ne toucherons pas de jetons de présence si les salariés nous font confiance. Nous reverserons leur montant à l'action collective."
Autres engagements : "Débattre et rendre des comptes à tous les salariés ; continuer à se battre pour des projets d'avenir, notamment pour les jeunes."
Quand on interroge Thierry Chatelier sur l'intérêt pour l'entreprise d'un actionnariat salarié fort, il déclare : "Les salariés actionnaires  sont des actionnaires à part. Ils sont doublement liés à l'entreprise dans une relation de temps long."  Selon Thierry Chatelier, c'est ce temps long qui favorise l'ambition de projets propices à la création de valeur et au développement de l'entreprise.
Engagé depuis plusieurs années dans l'action syndicale, Thierry voit dans la candidature CFE-CGC Orange une garantie de transparence et d'éthique. Des positions claires, des propositions connues qui auront la possibilité de s'exprimer dans la plus haute instance du groupe où se prennent les décisions les plus stratégiques.
Quand on l'interroge sur ses qualités personnelles, Thierry répond avec simplicité : "Je crois que je ressemble à beaucoup de salariés d'Orange. Je suis ambitieux pour l'entreprise et les clients. Je suis tenace. C'est sans doute une qualité issue du milieu technique. Les clients savent qu'ils peuvent compter sur nous, les salariés savent qu'ils pourront compter sur moi pour les représenter."